Nord-Pas de Calais

L'inclusion du numérique : tout un parcours !

Mis à jour le 24/10/2016

Les outils numériques ont pris une place prépondérante dans notre société ces dernières années car ils offrent des opportunités uniques en termes de partage d'information, de création de projets, d'accélération des processus d'échange, et jouent un rôle dans la « réduction des distances ». Cependant, si pour nombre d'entre nous la dématérialisation des services les plus essentiels facilitent le quotidien, tous les adhérents ne sont pas encore armés pour bénéficier de cette nouvelle offre dématérialisée. Nombreux sont ceux qui cumulent précarité sociale et numérique, la numérisation représentant un facteur d'exclusion supplémentaire.

Comment faites-vous la relation entre numérique et lien social ?

Aujourd'hui, pour une personne isolée, les outils de communication qu'offrent le numérique constituent une véritable porte d'accès vers le monde extérieur. Je le constate au quotidien, ils multiplient le champ des possibles pour tous. Les outils numériques sont d'abord un puissant vecteur d'accès à l'information (journaux, encyclopédies en ligne…) qui favorise la curiosité et la compréhension du monde. Les nombreux logiciels éducatifs ou les plateformes de cours en ligne gratuits encouragent la formation et le développement des compétences personnelles ou professionnelles, qu'importe le profil. J'ajoute également que les interfaces de dialogue facilitent grandement les échanges et permettent de maintenir, et même de reconstituer, un lien avec le reste de la société. Tout cela me fait dire que nous ne sommes plus à l'heure de la fracture numérique mais à celle de l'inclusion numérique.

Comment entendez-vous démocratiser la culture numérique ?

Notre premier objectif est de renforcer l'appropriation des technologies numériques en général et  des services en ligne en particulier. 
 
Pour cela, nous travaillons au développement de la culture numérique chez les travailleurs sociaux et autres intermédiaires de l'action socioculturelle. Grâce à cela, les professionnels de l'action sociale ont toutes les cartes en main pour accompagner les publics concernés dans l'utilisation des outils numériques. J'estime donc que la mobilisation des travailleurs sociaux constitue un jalon essentiel dans la démocratisation de la culture numérique chez les personnes isolées. 
 
De plus, je pense qu'une approche globale de l'exclusion sociale nécessite de prendre en compte les inégalités numériques. C'est en partant des besoins, des attentes et des envies des publics en difficulté que les actions en faveur de l'inclusion numérique peuvent permettre une réelle appropriation d'Internet. 

« Nous ne sommes plus à l'heure de la fracture numérique, mais à l'heure de l'inclusion numérique »



Avec quels partenaires travaillez-vous  ? 

La MSA ne peut pas seule relever le défi de l'inclusion numérique, c'est pourquoi nous démultiplions nos forces en nous associant à différents à partenaires. La cartographie du numérique réalisée en partenariat avec Emmaüs Connect et MSA Services est un exemple concret qui apporte une réponse aux populations situées en zone blanche. Disponible sur notre site Internet,  ce support recense les espaces disposant d'un accès au numérique sur le territoire, notamment ceux proposant des tarifs solidaires. C'est un outil précieux pour nos travailleurs sociaux : ils peuvent orienter nos adhérents vers les structures qui offrent un accès au numérique. 
 
J'ajoute également que la MSA s'associe au déploiement des maisons de services au public (MSAP) pour favoriser l'inclusion numérique tout en renforçant sa présence sur les territoires. Les MSAP mettent à disposition du public un « îlot numérique » constitué d'un ordinateur connecté à Internet, d'une imprimante et d'un scanner. Les adhérents qui sont géographiquement éloignés des agences MSA peuvent ainsi utiliser les services en ligne en se connectant au site www.msa59-62.fr et, si besoin, bénéficier d'un accompagnement personnalisé. Pour cela, les techniciens de La Poste ont été spécialement formés aux outils en ligne de la MSA.
 

Et la MSA dans tout ça ?

Face à cette évolution sociale et sociétale, la MSA est aux côtés des adhérents et des élus. En plus de son action avec les partenaires que je viens d'évoquer, et face aux évolutions des usages et des exigences des pouvoirs publics en la matière, la MSA s'est inscrite elle aussi dans cette mouvance en développant une offre digitale complète. Les services en ligne de la MSA offrent un gain de temps et d'efficacité considérable pour nos adhérents ! Cette offre ne cesse de se développer au fur et à mesure des nouveautés réglementaires, aussi bien pour les particuliers, les salariés, les exploitants ou les employeurs. 
De plus, le personnel d'accueil de la MSA se tient à disposition pour accompagner celles et ceux qui rencontrent des difficultés dans l'utilisation de nos services. 
 

Comment les collaborateurs de la MSA ont-ils intégré le numérique au sein de leur travail au quotidien ?

Si la relation digitale change la donne pour les adhérents, elle modifie aussi les activités du personnel de la caisse. Certains ont dû acquérir de nouvelles compétences pour accompagner les utilisateurs à ces nouveaux modes d'échanges. A nous d'être les promoteurs de notre offre en ligne à l'occasion des contacts directs que nous avons avec nos adhérents. Il est donc essentiel pour nous tous de bien maîtriser notre offre de services pour en faire connaître toutes les possibilités et la promouvoir auprès de nos adhérents.
La directrice générale de la MSA s'y emploie. Ainsi, elle a mis en place un groupe de travail sur le déploiement de la dématérialisation. Il a pour mission de proposer un programme d'actions à même de développer de manière efficiente la dématérialisation. C'est en s'impliquant collectivement que nous convaincrons les adhérents de l'intérêt que représente pour eux la MSA en ligne.

Selon l'ONU, la France est le pays qui dispose des meilleurs services publics en ligne au monde. Notre pays est même présenté comme un « leader » dans ce domaine des services administratifs en ligne. Il se voit également félicité pour ses efforts en matière de développement d'applications mobiles