Nord-Pas de Calais

Octobre rose : entre 50 et 745 ans, faites le dépistage !

Mis à jour le 09/11/2016

Comme chaque année au mois d'octobre, la MSA Nord-Pas de Calais participe à la campagne de promotion du dépistage organisé du cancer du sein, en partenariat avec l'Institut National du Cancer (l'INCa). Pour cela, le service « prévention santé » va à la rencontre de ses adhérentes en organisant plusieurs animations de sensibilisation.

Comme chaque année au mois d'octobre, la MSA Nord-Pas de Calais participe à la campagne de promotion du dépistage organisé du cancer du sein, en partenariat avec l'Institut National du Cancer (l'INCa). Pour cela, le service « prévention santé » va à la rencontre de ses adhérentes en organisant plusieurs animations de sensibilisation.

Avec un taux de mortalité du cancer du sein supérieur à la moyenne nationale dans le Nord-Pas de Calais en 2015 , la MSA entend poursuivre plus que jamais ses actions de sensibilisation au dépistage de cette maladie. Les objectifs sont clairs : sensibiliser les femmes de 50 à 74 ans au dépistage organisé du cancer du sein, informer les adhérentes sur l'importance d'effectuer une mammographie tous les deux ans et répondre aux questions du public. Ainsi, le service « prévention santé » de la MSA Nord-Pas de Calais met en place plusieurs actions de sensibilisation :

Jeudi 20 octobre, de 10 h 00 à 16 h 00 :
Polyclinique de Saint Pol sur Ternoise

Lundi 24 octobre, de 9h00 à 12h30 :
MSA Arras (62000), 1 rue André Gatoux

Mardi 25 octobre, de 9h00 à 17h00 :
Polyclinique de Bois-Bernard (62320), 1 route de Neuvireuil.

Jeudi 27 octobre de 9h00 à 16h00 :
Magasin Gamm Vert de Bapaume (62450), rue des frères Davion.

Vendredi 28 octobre 9 h 00 à 12 h 30
MSA Capinghem (59160), 33 rue du Grand but

Le dépistage du cancer du sein permet de repérer un cancer à un stade précoce. Détecté tôt, il peut être guéri dans 9 cas sur 10. Il est à renouveler tous les deux ans à partir de 50 ans, l'âge à partir duquel les femmes ont plus de risques de développer la pathologie.


Comment se déroule le dépistage organisé ?
Les femmes concernées reçoivent une lettre accompagnée d'un bon de prise en charge qui les invite à prendre rendez-vous avec un des radiologues agréés à choisir dans la liste transmise.

Le radiologue réalisera une mammographie, comportant deux clichés par sein, et un examen clinique des seins.

Si une anomalie est découverte, le radiologue proposera si nécessaire des examens complémentaires pris en charge par la MSA dans les conditions habituelles de remboursement.

Si aucune anomalie n'est découverte, la radiographie est adressée à la structure de gestion (Opaline 62 ou ADCN), où un radiologue effectue une seconde lecture. Cette seconde lecture est un gage de fiabilité.
   

Le dépistage organisé pris en charge à 100% par la MSA
La mammographie et l'examen clinique sont pris en charge à 100% par la MSA, sans avance de frais pour les femmes de 50 à 74 ans.


Le cancer le plus fréquent chez la femme
Chaque année, 49 000 femmes apprennent qu'elles sont touchées par le cancer du sein. Il s'agit du cancer le plus fréquent et de la première cause de décès par cancer chez la femme (11 900 par an). Au cours de sa vie, 1 femme sur 8 y sera confrontée.

Chaque femme concernée peut s'informer auprès de son médecin traitant ou de son gynécologue. Elle peut aussi obtenir des informations en consultant les sites web www.e-cancer.fr et www.msa59-62.fr, rubrique Conseils, droits et démarches > Santé > Dépistage, vaccination, examens.

[1] Selon l'observatoire régional de la santé Nord-Pas de Calais.